top of page

Politique qualité à l'ADH

Depuis de nombreuses années, l’ADH est engagée dans une dynamique d’amélioration continue de la Qualité de la prise en charge des patients et de la sécurité des soins.

Notre démarche de la Qualité et de la Gestion des Risques vise à garantir à nos patients dialysés une prise en charge qualitative, assurer des soins adaptés et sécurisés. Pour cela, une politique d’amélioration est définie et mise en place en cohérence avec les orientations stratégiques de l’établissement.

Les professionnels sont engagés dans des démarches d'Évaluation de leurs Pratiques Professionnelles afin d'optimiser les méthodes et les protocoles utilisés.

Différentes instances sont actives au niveau de l’ADH.

Certification HAS

Soucieuse de la qualité et de la sécurité des soins qu’elle délivre, l’ADH s’est engagée dans la démarche de certification des établissements de santé, conduite par la Haute Autorité de Santé (HAS).

En 2005 : L’ADH est certifiée pour la première fois. 4 recommandations.

En 2009 : Deuxième procédure de certification (appelée V2007). 2 recommandations.

En 2012 : Troisième procédure de certification (appelée V2010). 1 recommandation.

En 2017 : Quatrième procédure de certification (appelée V2014). A pour une durée de 6 ans.

La dernière visite de certification a eu lieu en janvier 2024 (référentiel V2020).

En mai 2024, la HAS a certifié l'ADH sous condition.

Une nouvelle visite sera reprogrammée entre 6 à 12 mois.

Le rapport de visite est disponible ici et sur le site QualiScope.

La dernière visite de certification a eu lieu en janvier 2024 (référentiel V2020).

En mai 2024, la HAS a certifié l'ADH sous condition.

Une nouvelle visite sera reprogrammée entre 6 à 12 mois.

Le rapport de visite est disponible ici et sur le site QualiScope.

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Un indicateur de qualité et de sécurité des soins est un outil de mesure qui permet d’évaluer de manière valide et fiable la qualité des soins et ses variations dans le temps.

L’ADH est concerné par 2 indicateurs nationaux obligatoires :

  • IQSS SHA : Consommation des solutions hydroalcoolique 70%

  • IQSS VAG : Vaccination grippale des professionnels 46%

Les résultats sont accessibles sur le site QualiScope.

Vigilances sanitaires

Les vigilances sanitaires permettent de surveiller et d'évaluer les incidents, les effets indésirables et les risques d'incidents ou d'effets indésirables liés aux produits de santé après leur mise sur le marché, c'est-à-dire une fois autorisés et/ou mis à disposition des patients ou utilisateurs dans le but d'éviter qu'ils ne se reproduisent.

Systèmes de vigilances de l'Agence (article issu en partie du site de l'ANSM)

Depuis le 13 mars 2017, les professionnels de santé ou les usagers peuvent signaler en quelques clics aux autorités sanitaires tout événement indésirable sur le site signalement.social-sante.gouv.fr, dont les effets indésirables, incidents ou risques d'incidents liés aux produits de santé.

systeme_vigilance.gif

Tous les risques liés à l’utilisation d’un produit ne peuvent être mis en évidence avant la mise sur le marché notamment par des études cliniques. Par un processus continu de recueils, d’enregistrements, d’évaluations d’incidents ou d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation des produits de santé, les vigilances des produits de santé permettent :

  • d'exercer une surveillance de la sécurité d’emploi, du bon usage

  • de diminuer et de prévenir les risques liés à leur utilisation par la mise en place d’actions correctives ou préventives.

Elles concourent toutes au même objectif : assurer la sécurité du produit pour  renforcer la sécurité des personnes (patient, donneur ou utilisateur).

bottom of page